Focale très intéressante pour isoler un sujet et particulièrement utile en proxi ou macro avec bagues allonges ou soufflet macro, le 135mm est indispensable dans le sac photo et les différentes versions fabriquées aux Japon par Takumar font partie des classiques de l'objectif manuel.

Cool
Qualité optique dès la PO
Solide
Excellentes couleurs
Pô cool
Mise au point minimale à 1m50
Seulement 8 lames

Les versions

On reconnait les versions au nom sur la name ring (la bague sur le devant de l'objectif sur laquelle figure tout simplement le nom de l'objectif ainsi que son numéro de série, la focale, l'ouverture etc.). Ensuite grâce au numéro de série, on peut affiner l'année de production ainsi que la version exacte grâce à différents site dont l'excellent Takumar Field Guide.

  • Takumar 135mm f/3.5 Model 1 produit de 1957 à 1961 (serial number de 135xxx à 594927), puis Model 2 de 1961 à 1966 (SN 581503 à 1317480) : ces versions avec une monture chromée est assez rare en bon état. Pas de traitement sur le verre, c'est aujourd'hui plus un objectif de collection qu'un caillou à sortir dans les bois.
  • Auto-Takumar 135mm f/3.5 produit de 1959 à 1963 (SN 255751 à 650842) : version rare puisqu'un peu plus de 5000 exemplaires seulement ont été produits. C'est une version semi-automatique sur laquelle figure un bouton chromé qui servait à armer le diaphragme pour la prise de vue. Au moment du déclenchement, le boitier actionnait le système qui fermait le diaphragme à l'ouverture choisie. Il est un peu sensible au reflets du fait du traitement simple du verre mais optiquement l'exemplaire que je possède est excellent.
  • Super-Takumar 135mm f/3.5 Model 1 de 1963 à 1965 (SN 580990 à 1891922, 12 encoches sur la bague de mise au point) et Model 2 de 1965 à 1971 (SN 1892267 à 4450134) : version avec un traitement anti-reflet et mécanisme de gestion de l'ouverture plus élaborée avec un ergot de diaphragme et un switch de position Auto/Manuel. Le boitier pouvait gérer la mise au point à pleine ouverture et la prise de vue à ouverture présélectionnée. On trouve pas mal de ces exemplaires en France et ils sont tout à fait excellent sur boitiers modernes en prenant garde d'utiliser si possible un pare-soleil ou en évitant (sauf volontairement) les contre-jours. Ce sont les versions que je conseille pour l'adaptation.
  • Super-Multi-Coated Takumar 135mm f/3.5 et f/2.5 : Souvent abrégé SMC. Versions avec un traitement multi-couches très performant contre les reflets, la versions 3.5 offre de très bons résultats en macro y compris avec de forts rapports de grossissement dès la pleine ouverture. La version 2.5 sera un peu molle pour cette application à pleine ouverture mais est très agréable à utiliser en portrait ou street. Le bokeh est régulier et doux. Par contre l'ergot supplémentaire qui servait au boitier à contrôler le diaphragme peut gêner en cas d’adaptation car il frotte sur la bague d'adaptation et gène le choix du diaphragme. Je m'en sers en macro sur bague allonge ou cet ergot ne gène pas.

SMC Takumar 135mm f/3.5, deux Super-Takumar 135mm f/3.5 et Auto-Takumar 135mm f/3.5

SMC Takumar 135mm f/3.5, deux Super-Takumar 135mm f/3.5 et Auto-Takumar 135mm f/3.5

Comment ?

Ici rien de plus simple, la bague de diaphragme sert à choisir l'ouverture et celle de mise au point à faire...la mise au point. Seules quelques versions preset fonctionnent comme le Helios44 que vous pouvez retrouver ici.
Normalement, l'ergot de diaphragme permet à l'objectif une fois adapté de fonctionner en manuel, si ce n'est pas le cas, comme à chaque fois, il suffit de passer l'objectif en manuel grâce au bouton Auto/Manuel ou de maintenir le petit ergot appuyé grâce à un morceau d'adhésif.

En macro, selon la méthode choisie vous aurez un recul suffisant pour ne pas effrayer les lézards ou insectes un peu farouches environ 1m avec une bague allonge n°2. Vous pourrez fermer sans problème à f/11 au besoin mais l'image sera suffisamment piquée dès 3.5. Je fais la plupart de mes macro entre 5.6 et 8 pour avoir une mise point assez large et un flou agréable, vous pourrez tester en direct l'ouverture. Dans tous les cas, une mise au point avec Zoom sur l'écran et un bon trépieds sont presque indispensables.

Quelques images prisent au Takumar 135mm