De quoi qu'on parle ici ?

On parle d'objectifs anciens, à mise au point manuelle (et choix de l'ouverture) qui étaient destinés aux reflexs argentiques mais que l'on peut tout à fait utiliser sur les boitiers modernes numériques, que ce soit reflex (plein format ou APSC) ou mirrorless (boitiers compacts à objectifs interchangeables appelés hybrides au format micro 4/3).

 

Pourquoi ?

  • Le caractère ! Beaucoup de ces objectifs ont un sacré caractère qui redonne un peu d'originalité aux clichés numériques qui ont tendance à se ressembler de plus en plus.
  • Le choix, dans les montures courantes et depuis plus de 60 ans, un nombre incroyable d'objectifs avec souvent chacun un caractère propre ont vu le jour et se trouve assez facilement d'occasion. Cela offre une gamme hallucinante d'objectifs à focale fixe pour toutes les situations qu'il serait tout à fait impossible d'obtenir à moins d'avoir des moyens illimités.
  • Le prix...la plupart des bons objectifs se trouvent pour moins de 100€ (30€ pour les objectifs les plus communs en bon état). Alors qu'il faut débourser plus de 300€ pour trouver le premier objectif moderne potable (disons le 50mm 1.4 USM chez Canon), il vous suffira de 100€ pour dénicher un Takumar 50mm 1.4 en parfait état qui offrira un rendu au moins équivalent, voir plus intéressant.

Comment ?

Il suffit de connaitre la compatibilité de votre boitier avec les objectifs manuels en cherchant son tirage mécanique (distance entre la monture et le capteur) d'origine sur ce tableau par exemple.
En gros, tout ce qui est au dessus du tirage mécanique de votre monture d'origine est adaptable : par exemple, le tirage mécanique des Canon EOS est de 44mm, donc on pourra adapter avec une simple bague les objectifs M39 (45,2mm) ou M42 (45,46mm). Par contre, pour adapter dessus les anciens objectifs Canon FD (42mm), il faudra une bague avec une lentille qui dégradera fortement la qualité des images. Certaines montures seront même complétement incompatibles car l'objectif viendra buter contre le miroir de l'appareil.

Mais encore...

Concrètement, cela se présente tout simplement comme ça :

SMC Takumar 50mm f/1.4 et sa bague d'adaptation M42 > EOS avec puce de confirmation de l'autofocus

Pour la monture M42 à vis, on visse la bague d'adaptation sur l'objectif et on monte l'objectif sur le boitier normalement.
La plupart des objectifs ont un sélecteur manuel/auto : il permettait sur les reflex équipés de faire la mise au point à pleine ouverture et au déclenchement, le boitier appuyait cet ergot pour fermer l'objectif à l'ouverture choisie le temps de la prise de vue. De nos jour, la bague d'adaptation appuie constamment dessus (la plupart) et donc le diaphragme se ferme "en direct" quand on tourne la bague de diaphragme. Si ce n'est pas la cas, il suffit de passer l'objectif en "manuel".

Le reste, rien de plus simple (jusque là, ce n'était pas très compliqué non plus...) : vous réglez l'ouverture désirée (sur l'objectif donc), vous faites la mise au point (à la main) et vous déclenchez...Sur Canon, il faut généralement mettre le boitier sur le "mode Av" (mode priorité ouverture) pour que l'appareil détecte la luminosité seul et adapte la vitesse à l'exposition de la scène.

Vous remarquerez que sur la bague dont je me sers, il y a une puce qui permet la confirmation du focus, c'est à dire que l'appareil aide à la mise au point en faisant clignoter en rouge (ou bip, ou point vert selon les modèles) dans le viseur les points d'Autofocus quand il estime que la mise au point est bonne. Très utile dans beaucoup de cas, vous pouvez vous en passer avec un bon viseur, une bonne vue, en macro...

Ou ?

La plupart des bagues se trouve sur Amazon, eBay ou chez des spécialistes de la bague photo en France. Elles peuvent venir d'Asie (attention aux avis et au délais qui peut être long), d'Europe (les miennes viennent d'Allemagne en 3 jours sur Amazon) et de France (les prix sont souvent élevés mais le service peut valoir le coup pour des bagues rares). Il suffit de chercher ce que vous voulez, par exemple "M42 to Nex", "C/Y to EOS" etc.

Si vous avez des questions, contactez moi !