En attendant de plonger vraiment dans les détails des formules optiques et des résultats qu'elles produisent, voici un petit test sans prétention destiné à illustrer la différence de bokeh entre deux objectifs de différente génération du Helios-44.

Mêmes conditions donc et même traitement pour deux objectifs produits avec presque 20 ans de différence.

A gauche donc un Helios-44 Silver, usine KMZ de 1965 et à droite un Helios-44M de 1981 de la même usine

Les deux objectifs sont assez proches en terme de définition sur mire, le 44M est plutôt bon même s'il manque un peu de contraste. Cet exemplaire de Silver est particulièrement bon et bénéficie de couleurs vraiment impressionnantes, il est aussi particulièrement piqué au centre. Ces caractéristiques se retrouvent sur le cliché ci-dessus, pas de surprise de ce côté.

Sur le bokeh tournant on observe une déformation un peu moins importante sur le 44M, moins de contraste et un effet de flou plus marqué qui efface une bonne partie du charme de l'effet. Ça manque aussi de "grain" et le sujet ressort bien moins.

Alors ?

Pour l'instant selon mon expérience, je dirais que les meilleurs exemplaires pour produire le swirly bokeh sont ceux bien sûr très piqués au centre, contrastés ; j'ai trouvé les meilleurs caractères sur des Helios-44-2 des années 70, moins dans les années 80 et très souvent dans l'usine KMZ. Ils ont l'avantage d'être faciles à trouver et abordables. L'usine Valdaï m'a permis de trouver aussi d'excellents exemplaires et j'aime beaucoup la qualité. L'usine MMZ par contre est bien souvent en dessous en terme de piqué et de contraste, ce dès les premières années mais comme toujours, d'excellents exemplaires en sortent, il faut sélectionner.... J'en ai testé beaucoup moins mais les meilleurs pour moi restent les plus anciens exemplaires d'Helios-44 KMZ, chromés. Ils offrent un contraste et des couleurs qui peuvent manquer un peu sur les 44 plus modernes.

Concernant les différentes version Helios-44Mx, j'ai plus de mal, je trouve les champs plus homogènes, avec moins de caractère. Il manque parfois du relief à la prise de vue. Si on trouve des 44M bon optiquement, ils peuvent être intéressants pour avoir un rendu typique et doux, le bokeh sera très intéressant si vous cherchez un rendu plus diffus. Les bons exemplaires sont rares, il faut vraiment essayer à fond...Le 44M-4 aura un rendu quasi similaire au 44-2, en piqué et en bokeh tournant. Les versions traitées multi-couche (MC) seront précieuses si vous prenez des clichés en conditions difficiles. Enfin les 44M-6 sont (s'ils sont bons) légèrement plus piqués que les 44-2, cela se traduit par un bokeh tournant légèrement plus détaillé, plus ciselé.

Vous pouvez trouver un petit comparatif des bokehs des différentes version d'Helios-44 illustré ici...

Mais bon, il me reste pas mal de versions à essayer avant de trouver le Graal !