Un petit article pour parler du cousin Nikon du fameux Helios-44 : l'Helios-81N (ou Гелиос-81H, le N étant un H en cyrillique). C'est un 50mm, il existe une version 53mm pour monture Automat ouvert à f/2, qui présente un bokeh tournant très similaire à celui du 44.

Cool

Le bokeh tournant typique
Piqué à pleine ouverture
Efficace en contre jour

Pô cool

Qualité aléatoire (huile et mécanique)
Bague de mise au point trop étroite
Seulement 6 lames

Késako ?

Produit à partir de 1967 dans l'usine soviétique Arsenal de Kiev (aujourd'hui l'Ukraine), cet objectif pèse 200g, dispose d'un porte filtre de 49mm de diamètre en version Nikon et d'une mise au point minimale de 50cm. Ce 50mm très efficace est compact, donne un swirly bokeh presque aussi marqué que sur Helios-44 et bénéficie d'une qualité optique beaucoup plus homogène que sur le 44. On le trouve dans les années 90 sous la marque Arsat, pour une construction absolument similaire.
La formule est similaire à un Helios-44 à savoir 6 lentilles en 4 groupes mais avec un calcul qui permet des blocs plus compacts :

Formule optique de l'Helios-81 50mm f/2

En comparaison voici les deux côte à côte, on remarque cette bague de mise au point très peu pratique : il arrive au début que l'on accroche sans le vouloir la sélection du diaphragme.

Helios-81N 50mm f/2 et Helios-44-2 58mm f/2

Helios-81N 50mm f/2 : MC pour le traitement Multi Coated très efficace

Les résultats

Ce 50mm donne bien entendu des résultats très proches de l'Helios-44 aussi en termes de rendu, il est net au centre dès la pleine ouverture. La plupart des exemplaires sont bons, un avantage quand on achète sans pouvoir essayer ; pour les Nikonistes souvent privés d'optiques anciennes à cause du tirage de la monture Nikon, c'est une aubaine. C'est aussi un moyen sûr de bénéficier du bokeh tournant ET de l'infini sans avoir à modifier un Helios-44, ce qui généralement fait perdre du piqué avec la plupart des méthodes.

Voici la comparaison du bokeh entre un bon Helios-44-2, la version classique black et un Helios-81N : mise à part le plan légèrement plus serré avec le 44 (c'est un 58mm au lieu des 50mm du 81), on remarque une déformation quasi identique des bulles du bokeh en périphérie. Concrètement il sera très difficile de voir une différence sur le terrain.

Bokehs de l'Helios-44-2 à gauche et de l'Helios-81N à droite

Bokehs de l'Helios-44-2 à droite et de l'Helios-81N à gauche...

On commence aussi à distinguer qu'à gauche, les noirs sont légèrement délavés par la lumière de face alors que l'Helios-81 à droite garde une bonne définition, grâce à son traitement de lentille multi couches. Je n'ai pas le matos pour tester cet objo en proxi ou macro raisonnable mais il n'y a pas de raison qu'il soit moins efficace que son cousin ! Si vous êtes sur Nikon et que vous cherchez à reproduire le bokeh tournant que l'on voit sur tous les blogs : n'hésitez pas, vous aurez un résultat similaire à PO, vous aurez l'infini et généralement ils sont abordables !

Quelques exemples d'images prises à l'Helios-81 50mm f/2

myFlickr