Voici un petit billet pour montrer un exemplaire ancien du fameux Helios-44-2 dont tout le monde parle.

Helios-44 Silver

Voici à quoi ça ressemble. Les premières versions étaient entièrement chromées jusqu'à 1965 (? en cours de précision). Voici tiré du forum sur les objectifs manuels (en anglais) les différentes versions des Helios-44 :

  1. KMZ
    1. silver, Π, "5,8cm", sn "N°000xxx", 13-blades, f/22 - rare
    2. silver, Π, "5,8cm", sn "N°00xxx", 13-blades, f/16 - rare
    3. silver, "2/58", sn "N°0xxx" or "N°00xxx", 13 blades
    4. silver, "2/58", sn "N°0xxx", 8-blades
    5. black + white lettering, "2/58", sn "N0xxx", 8 blades
    6. black + white lettering, M42, "2/58", sn "N0xxx", 8 blades
  2. MMZ
    1. silver, "2/58", sn "N°40xxx", 8 blades
    2. silver, "2/58", sn "N50xxx" or "N60xxx"
    3. zebra, "2/58", sn "N°xxx" (e.g. 1970)

Celui-ci se situe en 1.d. : c'est à dire fabriqué par l'usine d'origine KMZ, silver avec 8 lames pour le diaphragme. L'usine MMZ viendra épauler la production en 1965 pour produire cet objectif de légende, donnant lieu à des raretés comme celui déniché par un spécialiste des russeries en France, Pierre Tizien (le dernier présenté). Son numéro de série indique un objectif de pré-série, qui a duré jusqu'en 1965 pour ce modèle, et il date surement de cette dernière année.

Numéro de pré-série commençant par 0xxxxxx, inscription Гeлиос (Helios) en russe indiquant un exemplaire non destiné à l'export, logo KMZ

Comme bien expliqué par Pierre, il a souvent été dit que les objectifs russes dont le numéro de série commence par 000, 00, 0 étaient des objectifs "VIP" : destinés aux hauts fonctionnaires du Parti, chefs d'équipe, aux cadeaux et qu'ils étaient bien au dessus des autres. En fait, étant des objectifs de pré-série, ils n'étaient pas destinés à la vente et donc finissaient la plupart du temps dans les mains de personnes importantes. Par contre à ma connaissance il n'a jamais été montré ni confirmé que ces exemplaires pouvaient être meilleurs. Ils étaient vérifiés avec soin, pour justement contrôler les réglages des machines, les verres, les formules mais ne pouvaient concrètement être considérés comme globalement meilleurs. Ils sont sortis des mêmes usines et mêmes machines. Il y a même de nombreux cas ou ces serials en 0 peuvent induire en erreur : les helios-44 anglais sont souvent numérotés en 00, l'année 70 chez MMZ qui est numérotée 0xxxxx...

Monture M39 avec un adaptateur M42

Les objectifs chromés sont souvent piqués, à moins d'avoir été nettoyés et brossés avec les produits adéquats. J'aime bien les versions dans leur jus, avec quelques traces, après tout ils sont fait pour être utilisés. Et justement cet exemplaire est excellent. J'ai pu tester des versions blacks en M39 chez KMZ qui sont assez proches (années 67, 68) et qui donnaient des résultats beaucoup plus mous. Celui-ci fait partie des bons Helios-44, avec le charme d'un objectif au look sympa.

Quelques images de cet Helios-44 Silver 1965